08/01/2019

JANVIER : NOUVELLES DE NOS ABEILLES

Que se passe-t-il dans la ruche ?
Avez-vous perçu depuis quelques jours maintenant, ce petit froid glacial venu nous chatouiller les orteils ! La Nature a revêtu son manteau hivernal et aux portes des ruches, un calme quasi religieux s’est mis doucement en place. 
les températures sont passées en négative un peu partout sur le territoire. Et lorsque ces dernières sont positives, elles restent en dessous de 10°C ! Les abeilles n’ont pas envie de se frotter au froid de l’hiver. Elles ne s’y risqueront pas d’ailleurs, sous peine d’en mourir. 
Et puis à quoi bon… Puisque dehors, il ne reste littéralement plus rien à « se mettre sous la dent ».
Nos petites protégées, vont se tenir serrées les unes aux autres durant tout l’hiver, permettant à la ruche de conserver, en son centre des températures plus chaudes (20/30°C), assurant la survie de ses locataires. 
D’ici quelques mois, la Nature s’éveillera de nouveau… Les oiseaux prépareront les nids pour le printemps, les arbres laisseront apparaître des bourgeons, annonciateurs d’une faune et d’une flore en éveil ! 
Dans quelques mois, l’agitation sur les planches d’envol des ruches reprendra petit à petit !

Zoom sur … L’hivernage

L’abeille de nos ruches, communément nommée l’abeille domestique est le seul hyménoptère à hiverner, c’est-à-dire, à rester confiné avec ses congénères dans la ruche. Elle n’hiberne pas à proprement dit, car elle reste active. 
Toutefois, sa principale activité au sein de la colonie, est de réchauffer « l’entre » de la ruche, pour conserver au cœur de la grappe, des températures élevées, permettant la survie de la colonie. 
Elle continue à se nourrir, en puisant sur les réserves disponibles et stockées à l’intérieur de la ruche. Bref, elle passe l’hiver en « famille » et au chaud !
Une colonie aux beaux jours, atteindra quelques 40 000 à 60 000 locataires environ. En hiver, la Reine cesse sa ponte et la colonie est réduite à son strict nécessaire soit quelques 20 000 ouvrières !

De son côté, l'apiculteur …
L’activité apicole en janvier demeure relativement calme, tout comme en décembre. Les interventions restent principalement visuelles. L’apiculteur ne pourra pas ouvrir les ruches à cause du froid. Il contrôlera que rien n’est venu abîmer ou perturber le rucher. 
Il s’occupera de préparer la prochaine saison apicole qui débutera d’ici quelques semaines : inventaire du matériel, nettoyage des cadres, préparation des cires gaufrées, divers travaux à la miellerie.

Le Saviez – vous ?
Durant la période de froid, et pour conserver une bonne température corporelle, les abeilles consomment leurs réserves de miel. 
Les défécations liées à cette consommation ne sont pas faites au sein de la ruche… Les abeilles ont une hygiène irréprochable ! 
Elles vont profiter des redoux pour effectuer un « Vol de propreté » durant lequel elles vont rejeter les déchets accumulés durant plusieurs semaines ! 
La Nature est bien faite non !?

Recette du mois
Après les excès des fêtes, une petite recette detox, facile et qui fait du bien au corps… 
Infusion détox de fêtes citron, miel et gingembre, proposée par CuisineAZ

Infusion Détox
Liste d’ingrédients : 
- 4 cm de gingembre frais 
- 4 cuillère à soupe de miel 
- 2 citrons 
- 1l d’eau
Recette : 
Dans une casserole, portez de l’eau à ébullition sur feu doux. 
Pendant ce temps, pelez et coupez le gingembre en fines lamelles. 
Coupez les citrons en deux. 
Au-dessus d'un bol, pressez-les à l'aide d'une fourchette ou d’un presse-agrume pour extraire le jus du citron. 
Réservez. 
Dans une théière ou un pichet, versez le gingembre, le miel et le jus de citron. 
Quand l'eau est portée à ébullition, versez-la sur les ingrédients dans le pichet. 
Mélangez bien le tout. 
Servez chaud, tiède ou froid selon votre préférence.