10/04/2019

AVRIL : NOUVELLES DE NOS ABEILLES

Nous sommes en avril.
Que se passe-t-il dans la ruche ?
Le printemps est là, et si les abeilles s’agitent dans La ruche, chez Un Toit Pour Les Abeilles on s’active tout autant. Nous avons plein de belles choses à vous partager…


Et si on parlait des abeilles à présent ?
Il fait beau et chaud. Dans un grand nombre de régions, les ruchers se sont animés de nouveau avec deux à trois semaines d’avance. Les colonies ont pu profiter des premières floraisons printanières pour se requinquer, notamment avec le pollen de noisetier. Sur les ruchers, les arbres sont en fleurs et les abeilles butinent à tous va.
Les prévisions météos nous annoncent un redoux pour la semaine du 5/04, avec notamment de la pluie en provenance de l’Europe centrale, qui devrait toucher l’hexagone. 
La vigilance reste donc de mise sur les ruchers Un Toit Pour Les Abeilles. Mais les températures dès la fin de la matinée, sont à deux chiffres ! Les abeilles peuvent ainsi sortir puiser les premières ressources que leur offre Dame Nature.
 

Chacune d'entre elles sait ce qu'elle doit faire. Les nettoyeuses nettoient les planchers de ruches. Les pourvoyeuses d'eau s'activent autour des flaques, pour préparer la bouillie nécessaire aux larves. 
Les butineuses enchaînent les voyages vers les noisetiers, trembles, saules marsault, et se bousculent à l'entrée de la ruche, les pattes chargées de pelotes de pollens jaunes et oranges.
Toutes s'affairent, s'affolent dans un va-et-vient incessant qui laisse présager une bonne reprise d'activité des essaims
Force est de constater que ce beau temps a été très apprécié des abeilles. 
Nos protégées ont profité des beaux jours et du soleil pour faire un brin de nettoyage de leur ruche et rentrer les premières pelotes de pollen des noisetiers. Le pollen frais pourra nourrir les jeunes larves, car les reines ont recommencé à pondre. Les "abeilles d'hiver" pourront laisser place aux "abeilles d'été".



Le Saviez – vous ? 
C'est durant le mois d'avril que s'effectuent les vols nuptiaux. La jeune reine s'est accouplée avec une douzaine de mâles et a gardé dans sa « spermathèque » le sperme de chacun d'eux. Elle puisera tout au long de sa vie (pendant 5 à 6 ans si sa longévité le permet) dans cette réserve chaque fois qu'elle voudra féconder un de ses ovules.


La recette du mois… 
Tartelette au gruyère, miel et pignon de pin
INGRÉDIENTS :
Pour 6 personnes
-    1 rouleau de pâte brisée
-    3 œufs battus
-    300g de gruyère râpé
-    40cl de crème fraîche entière
-    2 c. à soupe de miel
-    25g de pignons de pin grillés
-    Sel et poivre
PREPARATION : 
Préchauffez le four à 180°C.
Déposez la pâte dans un moule à tarte et piquez-la à la fourchette. Passez-la 30 minutes au réfrigérateur afin de la faire durcir.
Déposez une feuille de papier sulfurisé sur la pâte de recouvrez-la de haricots secs afin d’éviter qu’elle ne gonfle à la cuisson. Enfournez pendant 10 minutes.
Dans un saladier, mélanger les œufs avec le crème, le fromage, 1 cuillerée à soupe de miel, les pignons. Salez, poivrez.
Sortez la pâte du four, versez la préparation et ré-enfournez à 190°C. Placez au four pendant 30 minutes et laissez refroidir un peu avant de démouler.
Au moment de servir, versez un filet de miel et saupoudrez de quelques pignons de pin.